Les Naufragés du Net.......

un peu, de tout, pour tous...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesCarteConnexion

Partagez | 
 

 La suite en chanson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 21 ... 37  Suivant
AuteurMessage
Zouzou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 4:44

"Mon Chéri, cet enfant que je t'avais promis pour le printemps, tu sais, nous l'appellerons Clément.



Bonne nuit mon tout petit
(Berceuse)


Bonne nuit bonne nuit mon tout petit
Bonne nuit oh mon chéri
Bonne nuit bonne nuit mon tout petit
Bonne nuit oh mon chéri

Tous les anges dans le paradis
Te bercent de leurs chants jolis
Bonne nuit bonne nuit mon tout petit
Bonne nuit oh mon chéri

Rossignol dans un chant joli
Bonne nuit mon cher enfant
Bonne nuit bonne nuit mon tout petit
Bonne nuit oh mon chéri

La lune glisse un rayon blanc
Pour que tu dormes gentiment
Bonne nuit bonne nuit mon tout petit
Bonne nuit oh mon chéri

Les étoiles brillent dans le ciel
Dehors, c'est la vie éternelle
Et puis toi tu es dans mes bras
La lune donne la lumière
Juste un peu
Là, dans le noir...
Revenir en haut Aller en bas
sagewoman
Amiral


Nombre de messages : 7049
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 4:46

Gérald Toto
Bonne nuit


Si je nous trouve un chez nous
Je voudrais baptiser notre foyer sur le palier
Je vois déjà ma bouche manger
Dans ton arbre fruitier.
Mets tes jambes à ma taille
Je ne connais pas d'endroit plus sûr
- Mes lèvres sur tes lèvres -
Pour éviter les morsures
De l'amour mis dos au mur.

Refrain:
Bonne nuit Bonne nuit voisin
Nous serons 3, 3 demain matin
Bonne nuit Bonne nuit voisine
1, 2, et 3 pour partager le pain

Tout l'escalier va se réveiller
L'un dans l'autre nous allons nous laisser aller à
Quelques minutes mutines
Pour se dévoiler sur
Une ultime comptine
Sur le palier

Refrain

Et même si la concierge monte pour nous crier dessus
Que "C'est une honte !",
Je prendrai l'entrée de velours
Pour lui rappeler ce qu'est l'amour

Refrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maminou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 9:41

Rina Ketty
Berceuse du rêve bleu

Paroles et Musique: Chanty, Vaissade 1938
© juin 1938 - Disque Pathé

--------------------------------------------------------------------------------

Ma petite fille adorée
Mon amour chéri mon espoir
Il est tard laisse ta poupée
C'est l'heure de dire bonsoir
Maman va chanter
En te fermant les yeux
La légende du rêve bleu

{Refrain:}
Le rêve bleu léger mystérieux
Comme un oiseau vole autour des berceaux
Il fait son nid bien près des touts petits
Pour approcher leur cœur
De son aile porte-bonheur
Le rêve bleu c'est l'ange bienheureux
Du beau pays appelé paradis
Et chaque soir avant de revenir nous voir
Le rêve bleu s'envole dans les cieux

Plus tard lorsque tu seras grande
Un autre bras te bercera
Tu n'entendras plus de légende
Le soir quand tu t'endormiras
Et les rêves qui viendront peupler tes nuits
Ne seront plus comme aujourd'hui
{au Refrain}

--------------------------------------------------------------------------------

--------------------------------------------------------------------------------
[11515] http://www.paroles.net - Texte soumis aux Droits d'Auteur - Réservé à un usage privé ou éducatif.
Revenir en haut Aller en bas
sagewoman
Amiral


Nombre de messages : 7049
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 11:35

Gérald De Palmas
J'en rêve encore



Encore un effort
Quelques mois suffiront
Je suis presque mort
Quelques mois et c' est bon

Supprimer les traces la moindre trace
Ce qui reste de candeur
Un morceau de glace à la place du cœur

Et même si je m' améliore
Oh j'en rêve encore
Même cassé, ivre mort
Oh j'en rêve encore
Encore, encore

Ne plus rien sentir
Inconscient, minérale
Plus le moindre désir
Plus de peur ni de mal

Mais même si je m' améliore
Oh j'en rêve encore
Même en sachant que j' ai tort
Oh j'en rêve encore
Encore, encore

Vivant mais mort
N' être plus q' un corps
Que tout me soit égal
Plus de mal

Et même si je m' améliore
Ton absence qui me mord,
Oh j'en rêve encore, encore,
Ton départ et mes remords,
Oh j'en rêve encore
Son corps à lui dans ton corps,
Oh j'en crève encore
Encore, encore ,encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zouzou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 12:43

Gérald De Palmas
J'en rêve encore

--------------------------
Reste encore


Chanson : L5 - Reste encore
Paroles : Ibsen
Maison de production : Mercury / Universal

Coralie:
Il me reste ce soir ton parfum et le son de tes pas qui s'éloignent doucement
J'ai tellement de peurs, d'illusions, de raisons de ne pas oser tourner la page

Claire:
C'est encore une vie, c'est encore une nuit où je vais m'endormir sans toi
Si certains soirs tout me semble amer, je sais que tu reviendras, alors

Les L5:
Reste encore,
Quitte à faire et défaire l'amour à chaque fois
Quitte à croire que tu vas rester là
Reste encore,
Juste une heure une seconde de plus dans mes bras
Reste encore,

Claire:
Dis-moi si on est quitte
Jusqu'à l'aurore

Lydy:
Ne me demande pas de temps, ne me demande pas pourquoi
Il me reste ta chaleur en souvenir,
Tiendras-tu ces promesses déjà faites tant de fois ?
J'entends encore le son de ta voix

Marjorie:
Elle, sait-elle qui je suis, sait-elle que tu mens ?
Tu sais, moi je ne t'en veux pas
Et si je laisse ces instants s'envoler, tu les retrouveras, alors

Les L5:
Reste encore,
Quitte à faire et défaire l'amour à chaque fois
Quitte à croire que tu vas rester là
Reste encore,
Juste une heure une seconde de plus dans mes bras
Reste encore,

Claire:
Dis-moi si on est quitte¨

Lydy:
Jusqu'à l'aurore...
Jusqu'à l'aurore...

Alexandra:
Là dans tes bras, reste tout près de
Moi, cette fois, quitte à croire que tu
T'endormiras là, juste une seconde, Ne
T'en vas pas, je sais qu'un jour,
Tu seras là...alors

Les L5:
Reste encore,
Quitte à faire et défaire l'amour à chaque fois
Quitte à croire que tu vas rester là
Reste encore,
Juste une heure une seconde de plus dans tes bras
Reste encore,

Alexandra:
Quitte à ce que tu partes
Si c'est mieux comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
sagewoman
Amiral


Nombre de messages : 7049
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 12:45

Gérald De Palmas
Une seule vie


Marcher dans le sable
Se sentir coupable
Dans les herbes hautes
C'est sur tout est de ma faute

Savoir dire tant pis
Avoir juste envie
Rester dans son lit
Tout ça m'est interdit

Il faut que quelqu'un m' aide
Je n' ai qu 'une seule vie
A trouver le remède
Je n' ai qu 'une seule vie
Chaque jour cette pensée m' obsède
Je n' ai qu 'une seule vie

Faire comme tout le monde
Entrer dans la ronde
Surtout pas de vagues
D'ici personne ne s' évade

Il faut que quelqu'un m' aide
Je n' ai qu 'une seule vie
A trouver le remède
Je n' ai qu 'une seule vie
Chaque jour cette pensée m' obsède
Je n' ai qu 'une seule vie

Inquiet, soucieux, honnête jour et nuit
Voilà ce qu' est devenue ma vie
Il faut que quelqu'un m' aide
Je n' ai qu 'une seule vie
A trouver le remède
Je n' ai qu 'une seule vie
Chaque jour cette pensée m' obsède
Je n' ai qu 'une seule vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zouzou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 14:50

Je n' ai qu 'une seule vie
A trouver le remède

---------------------------------------------------

Remède miracle

Paroles: S.Archambault. Musique: É.Desranleau

--------------------------------------------------------------------------------

M'en revenant de su'l'docteur Brochu
avec ma liste de maladies dins mains,
j'ai rencontré mon ami Jean Coutu.
Y m'a dit : " Viens faire un tour dans mon beau magasin. "

Du Robaxacet pour mon mal de dos.
Du Robitussin pour mon rhume de cerveau.

{Refrain:}
Une pilule, une petite granule, une crème, une pommade :
y a rien de mieux mon vieux si tu te sens malade.
Une pilule, une petite granule, une infusion, une injection :
y a rien de mieux fiston pour te remettre su'l'piton...

De l'Antiphlogistine pour mon lubago...
Et pis du Ginseng pour ma libido...
Pis du Viagra pour me remonter le moineau...
De la Nicorette parce que j'fume ben trop...

Avec tout ça dans l'corps... Je mourrai pas de sitôt!
Revenir en haut Aller en bas
sagewoman
Amiral


Nombre de messages : 7049
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 17:43

Notre-Dame de Paris
La cours des miracles


Clopin et le chœur des Exclus:

Ici on est tous des frères
Dans la joie dans la misère
Vous ne trouverez chez nous ni le Ciel ni l'Enfer
Ni le Ciel ni l'Enfer
Nous sommes comme des vers
Comme des vers dans le ventre pourri de la terre

La sang et le vin ont la même couleur
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Les filles de joie dansent avec les voleurs
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Mendiants et brigands dansent la même danse
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Puisque nous sommes tous des gibiers de potence
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles

Nous sommes de la même race
La race des gens qui passent
Vous ne trouverez chez nous ni religion ni nation
Ni religion ni nation
Nos oripeaux pour drapeaux
La couleur de ma peau contre celle de ta peau

Truands et Gitans chantent la même chanson
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Puisque nous sommes tous évadés de prison
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Voleurs et tueurs boivent au même calice
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Puisque nous sommes tous des repris de justice
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles

Poète Gringoire
Vous serez pendu
Pour avoir
Comme un intrus
Pénétré le Cénacle
De la Cour des miracles

Pénétré le Cénacle

Pénétré le Cénacle
De la Cour des miracles

À moins qu'une femme
Ne vous prenne pour époux
Garde à vous
Je le proclame
Les poètes en France
Sont bons pour la potence

Les poètes en France

Les poètes en France
Sont bons pour la potence

Et toi la belle que voilà
Ma belle Esmeralda
Veux-tu prendre pour époux
Ce poète de quatre sous ?
Ce poète de quatre sous ?

Esmeralda:

S'il est à prendre je le prends

Clopin:

Je te le donne pour mari mais certes pas pour amant

Le sang et le vin ont la même couleur
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Les filles de joie dansent avec les voleurs
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Mendiants et brigands dansent la même danse
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Puisque nous sommes tous des gibiers de potence
À la Cour des miracles

À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles

Truands et Gitans chantent la même chanson
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Puisque nous sommes tous évadés de prison
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Voleurs et tueurs boivent au même calice
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Puisque nous sommes tous des repris de justice
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
À la Cour des miracles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zouzou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 17:53

Notre-Dame de Paris
La cours des miracles



Désolé, c'est pas en français - ça ne se reproduira plus - foi de Zouzou amour003

Miracle C. Dion

Écouter:
Windows Media: Haute | Moyenne | Lente
you're my life's one miracle
everything I've done that's good
and you break my heart with tenderness
and I confess it's true
I never knew a love like this 'til you
you're the reason I was born
now I finally know for sure
and I'm overwhelmed with happiness
so blessed to hold you close
the one that I love most
though the future has so much for you in store
who could ever love you more?
the nearest thing to heaven
you're my angel from above
only God creates such perfect love
when you smile at me, I cry
and to save your life I'd die
with a romance that is pure in heart
you are my dearest part
whatever it requires
I live for your desires
forget my own, your needs will come before
who could ever love you more?
there is nothing you could ever do
to make me stop loving you
and every breath I take
is always for your sake
you sleep inside my dreams and know for sure
who could ever love you more?

--

(Steve Dorff, Linda Thompson)
© 2004 Calkait Music, admin. by Ensign Music
Corporation (BMI)/Warner-Tamerlane Publishing Corp.
and Brandon Brody Music. All rights on behalf of itself
and Brandon Brody Music admin. by Warner-Tamerlane
Publishing Corp. (BMI). All Rights Reserved.
International Copyright Secured. Used by Permission.
Revenir en haut Aller en bas
sagewoman
Amiral


Nombre de messages : 7049
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 17:55

Gilbert Bécaud
Le bateau miracle


Quand on l'aura construit
Quand on l'aura fini
De nos propres mains
Quand on aura planté
Ses mâts biens dressés
Qu'on verra de loin
Comme il sera beau
Toi tu n'y croyais pas
Mais il partira
Bientôt le grand bateau

Pour nos frères lointains
Qui souffrent de faim
Dans d'autres pays
Chacun apportera
Du blé ou du vin
Du sucre ou du riz
Comme il sera lourd
Toi qui n'as rien

Le bateau miracle
Qui le monde attend
Le bateau miracle
Va prendre le vent

Des hommes par milliers
Debout sur un quai
Le feront partir
Des hommes par milliers
Sur un autre quai
Le verront venir
Comme il était temps
Le monde aura fini
De penser petit
Pour devenir grand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zouzou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 18:04

Gilbert Bécaud
Le bateau miracle



Éric Morena - Oh ! Mon bateau (je vous évite les paroles !)
Revenir en haut Aller en bas
sagewoman
Amiral


Nombre de messages : 7049
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 18:09

Daniel Balavoine
Bateau toujours


Bateau départ
Bateau hasard
Bateau
Bateau regard
Bateau la terre
Tour d'univers

Bateau espoir
Bateau vouloir
Bateau bagages
Bateau tangages
Bateau mirages
La plage visage

Bateau ballade
Bateau malade
Bateau d'amour
Bateau détour
Bateau retour
Bateau bonjour

Bateau poète
Bateau la fête
Bateau
Bateau merveilles
Bateau tempête
Sous l'eau la tête

Bateau galère
Bateau d'enfer
Bateau tonnerre
Bateau cimetière

Sous-marin atomique
Bateau déclic
Bateau j'ai peur
Bateau je pleure

Bateau Noé
Arche d'aimer
Bateau ballade
Bateau malade
Bateau d'amour
Bateau détour
Bateau retour
Bateau toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zouzou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 20:25

Daniel Balavoine
Bateau toujours


------------------------------------------------------------------------------------------------
Il y a toujours une chanson
Dalida


Cette année là c'était la guerre dans la gare du quai en pleurant
Quand mon père embrassa ma mère je n'étais encore qu'une enfant
Un âge ou l'on ne comprends pas et l'on chantait cette année là
Et l'on chantait cette année là...

Il y a toujours une chanson accrochée à nos souvenirs
Il y a toujours une raison, qu'elle nous fasse pleurer ou sourire

Cette année là le mois de mai avec des drapeaux pleins le ciel
Nous ramena ceux qu'ont aimaient mais pas celui qu'on attendait
Devant ce monde fou de joie cachant nos larmes on chanta
Ce qu'on chantait cette année là
...

Il y a toujours une chanson accrochée à nos souvenirs
Il y a toujours une raison, qu'elle nous fasse pleurer ou sourire

Cette année là j'avais seize ans je portais encore des lunettes
J'ai décidé en le voyant de les jeter par la fenêtre
J'aimais pour la première fois et l'on chantait cette année là
Et qu'on chantait cette année là

Il y a toujours une chanson accrochée à nos souvenirs
Il y a toujours une raison, qu'elle nous fasse pleurer ou sourire

Les années suivent les années mais les chansons ne meurent pas
Un jour ce fut ma grande année et c'est à vous que je la dois
Car après m'avoir adoptée vous avez chanté avec moi
Et l'on chantait cette année là...
Mon petit Bambino...

Il y a toujours une chanson accrochée à nos souvenirs
Il y a toujours une raison, qu'elle nous fasse pleurer ou sourire
Il y a toujours une chanson accrochée à nos souvenirs
Il y a toujours une raison, qu'elle nous fasse pleurer ou sourire.
Revenir en haut Aller en bas
sagewoman
Amiral


Nombre de messages : 7049
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 20:26

Dalida
Bambino


Bambino, Bambino ne pleure pas, Bambino

Les yeux battus la mine triste
et les joues blêmes
Tu ne dors plus
Tu n'es plus que l'ombre de toi-même
Seul dans la rue tu rôdes
Comme une âme en peine
Et tous les soirs sous sa fenêtre
on peut te voir

Je sais bien que tu l'adores
Et qu'elle a de jolies yeux
Mais tu es trop jeune encore
Pour jouer les amoureux
Et gratte, gratte sur ta mandoline
mon petit Bambino
Ta musique est plus jolie
que tout le ciel de l'Italie
Et canta, canta de ta voix câline
mon petit Bambino
Tu peux chanter tant que tu veux
Elle ne te prend pas au sérieux

Avec tes cheveux si blonds
Tu as l'air d'un chérubin
Va plutôt jouer au ballon
Comme font tous les gamins

Tu peux fumer comme un Monsieur des cigarettes
Te déhancher sur le trottoir quand tu la guettes
Tu peux pencher sur ton oreille, ta casquette
Ce n'est pas ça, qui dans son cœur, te vieillira
L'amour et la jalousie ne sont pas des jeux d'enfant
Et tu as toute la vie pour souffrir comme les grands

Et gratte, gratte sur ta mandoline
Mon petit Bambino
Ta musique est plus jolie
que tout le ciel de l'Italie
Et canta, canta de ta voix câline
mon petit Bambino
Tu peux chanter tant que tu veux
Elle ne te prend pas au sérieux

Si tu as trop de tourments ne les garde pas pour toi
Va le dire à ta maman les mamans c'est fait pour ça
Et là, blotti dans l'ombre douce de ses bras
Pleure un bon coup et ton chagrin s'envolera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maminou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 21:55

Revenir en haut Aller en bas
fc_4
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 21:58

Bambino io, bambino tu

Zucchero

Lui stava li' seduto nel giardino
ed era quasi nudo e piccolino
da dove era venuto non lo so
era normale che lui fosse li'
avevo un occhio nero e un occhio blu
bambino mio bambino oh.

Sembrava primavera ed era inverno
e c'erano dei fiori tutto intorno
doveva essere buio e c'era luce
e tutto quello che mi piace
avevo un occhio nero e un occhio blu
bambino mio bambino oh.

Mi son seduto in terra li' vicino
ed era lui mio padre e lui mio figlio
ho parlato di cose che non so
di cose che non ho saputo mai
avevo un occhio nero e un occhio blu
bambino mio bambino oh.
(a minna oh, a minna ah)

Poi mi e' venuto sonno li' in giardino
cantava e la sua voce era sottile
mi sono svegliato e lui non c'era piu'
c'era un fiore di carta al posto suo
io avevo un occhio nero e un occhio blu
bambino mio bambino oh.

mi sono svegliato e lui non c'era piu'
c'era un fiore di carta al posto suo
io avevo un occhio nero e un occhio blu
bambino mio bambino tu.
(a minna oh, a minna ah)
Revenir en haut Aller en bas
babou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 22:10

Ça sent le bébé lol!

Paroles et Musique: Lynda Lemay 2003 "Les secrets des oiseaux"


--------------------------------------------------------------------------------

Quand j'entre chez eux
Ça sent la famille
Ils ont beau s'démener
Avec leurs guenilles
Frotter de leur mieux
Jusqu'à c'que tout brille
Ça sent le bébé
Ça sent la p'tite fille

Ça sent la couche pleine
Et le lait caillé
Et même s'ils viennent
De la nettoyer
Même s'ils ont à peine
Fini d'la poudrer
Ben ça sent quand même
Le nombril mouillé

Dès qu'j'passe leur porte
Ça sent la petite
Ça sent ce qu'elle rote
Et c'qu'elle régurgite
Même s'ils font brûler
Comme des vieux hippies
L'encens l'plus corsé
Ça sent les Huggies

Même s'ils lavent et sèchent
Les serviettes souillées
Et qu'ils se dépêchent
A tout bien ranger
Il reste un arôme
De table à langer
Il reste un fantôme
D'odeur de bébé

Y'a pas un savon
Qui peut estomper
Le fumet d'un bib'ron
Qu'on fait réchauffer
Ça sent les gencives
Qui veulent pas s'percer
Ça sent la salive
Qui arrête pas d'couler

Quand j'entre chez eux
Depuis quelques mois
J'sais pas, c'est dégueu
Ça sent l'pyjama
Un parfum terrible
Qui m'cueille et m'assaille
Ça sent l'fruit d'entrailles
Le p'tit crâne humide

Dès que je m'immisce
Dedans leur bercail
Ou bien la chose pisse
Ou bien la chose braille
Et sitôt qu'elle hurle
Ça sent la mamelle
Gercée qui éjacule
Son jet maternel

Ils ont beau lui mettre
La plus jolie robe
C'est beau, mais j'regrette
Ça sent les microbes
Et même s'ils parfument
Toute la maisonnée
Ça sent le p'tit rhume
Qui va s'propager

Dès que j'passe leur porte
Ça sent à plein pif
Les nuits en compote
Des parents captifs
Ces heures en purée
Que le bébé mange
Pour mieux déféquer
Pour mieux qu'on le change

Ils sont prisonniers
De leur créature
Dès qu'y m'voient entrer
Là, par l'embrasure
D'leur porte plantée
Entre elle et l'air pur
Y m'prient de rester
Et ils me capturent

Y prennent mon manteau
Et l'font disparaître
A l'étage d'en haut
Dans la chambre des maîtres
Ensuite, ils me guident
Vers le berceau d'bois
Et l'ange m'envoie
Son halo fétide

Puis, ça y est, leurs voix
S'élèvent, suppliantes
" Prends-là dans tes bras "
Et ils me la tendent
Dès que j'la saisis
Elle s'raidit, elle louche
Elle force, elle rougit
Elle remplit sa couche

Comble de malheur
C'était pas étanche
Je sens une chaleur
Traverser ma manche
Je porte la fragrance
De l'incontinence
Ça s'accroche aux poils
D'mes parois nasales

Ça sent l'bébé sale
Enfariné d'talc
Ça sent le poulet cru
En train d'mariner
Dans son propre jus
Sa sauce fécale
Ça sent l'p'tit Jésus
Qui a sali sa paille

Ça y est, j'ai l'chandail
Qui sent la cuvette
Y faut que j'm'en aille
Que j'batte en retraite

J'ai l' dans la gorge
Je cherche un mot tendre
Je sais qu'ils attendent
Que j'fonde en éloges
Mais les bébés frais
Chauves comme chev'lus
On sait que c'est laid
Autant que ça pue
Revenir en haut Aller en bas
KIKI
passe-partout (modérateur-animateur)
passe-partout (modérateur-animateur)
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 36
Localisation : Contre vents et marrées
sexe : ça compte???
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mar 14 Juin - 22:35

Jean-Jacques Goldman

Elle a fait un bébé toute seule
Paroles et Musique: Jean-Jacques Goldman 1987 "Entre gris clair et gris foncé"


--------------------------------------------------------------------------------

Elle a fait un bébé toute seule
Elle a fait un bébé toute seule

C'était dans ces années un peu folles
Où les papas n'étaient plus à la mode
Elle a fait un bébé toute seule

Elle a fait un bébé toute seule
Elle a fait un bébé toute seule

Elle a choisi le père en scientifique
Pour ses gènes, son signe astrologique
Elle a fait un bébé toute seule

Et elle court toute la journée
Elle court de décembre en été
De la nourrice à la baby-sitter
Des paquets de couches au biberon de quatre heures
Et elle fume, fume, fume même au petit déjeuner

Elle défait son grand lit toute seule
Elle défait son grand lit toute seule
Elle vit comme dans tous ces magazines
Où le fric et les hommes sont faciles
Elle défait son grand lit toute seule
Et elle court toute la journée
Elle court de décembre en été
Le garage, la gym et le blues alone
Et les copines qui pleurent des heures au téléphone
Elle assume, sume, sume sa nouvelle féminité

Et elle court toute la journée
Elle court de décembre en été
De la nourrice à la baby-sitter
Des paquets de couches au biberon de quatre heures
Et elle fume, fume, fume même au petit déjeuner

Elle m'téléphone quand elle est mal
Quand elle peut pas dormir
J'l'emmène au cinéma, j'lui fait des câlins, j'la fais rire
Un peu comme un grand frère
Un peu incestueux quand elle veut
Puis son gamin, c'est presque le mien, sauf qu'il a les yeux bleus
Elle a fait un bébé toute seule

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sagewoman
Amiral


Nombre de messages : 7049
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mer 15 Juin - 0:28

Jean-Jacques Goldman
A nos actes manqués


A tous mes loupés, mes ratés, mes vrais soleils
Tous les chemins qui me sont passés à côté
A tous mes bateaux manqués, mes mauvais sommeils
A tous ceux que je n'ai pas été

Aux malentendus, aux mensonges, à nos silences
A tous ces moments que j'avais cru partager
Aux phrases qu'on dit trop vite et sans qu'on les pense
A celles que je n'ai pas osées
A nos actes manqués

Aux années perdues à tenter de ressembler
A tous les murs que je n'aurais pas su briser
A tout c'que j'ai pas vu tout près, juste à côté
Tout c'que j'aurais mieux fait d'ignorer

Au monde, à ses douleurs qui ne me touchent plus
Aux notes, aux solos que je n'ai pas inventés
Tous ces mots que d'autres ont fait rimer et qui me tuent
Comme autant d'enfants jamais portés
A nos actes manqués

Aux amours échouées de s'être trop aimé
Visages et dentelles croisés justes frôlés
Aux trahisons que j'ai pas vraiment regrettées
Aux vivants qu'il aurait fallu tuer

A tout ce qui nous arrive enfin, mais trop tard
A tous les masques qu'il aura fallu porter
A nos faiblesses, à nos oublis, nos désespoirs
Aux peurs impossibles à échanger

A nos actes manqués
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zouzou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mer 15 Juin - 4:13

A tous mes loupés, mes ratés, mes vrais soleils
--------------------------------------------------------------------------------------------------

Jenifer - Au soleil
Paroles : Hallaf


Ce qui ne me tue pas
Me rend forte
On pourrait en venir aux mains
Je suis à celui qui me transporte
Je reste tant que l'on me supporte
Où je reprends seule le chemin
Malgré les risques que cela comporte
Avec toi j'irai bien
Même sans toi j'irai bien

Au soleil
M'exposer un peu plus
Au soleil
Quand le coeur n'y est plus
Brûler ce que l'on adore
Et réchauffer son corps

Malgré tout l'amour que je porte
Toi tu n'y entends vraiment rien
Notre histoire que le diable l'emporte
Avec toi j'irais bien
Même sans toi j'irais bien
Revenir en haut Aller en bas
sagewoman
Amiral


Nombre de messages : 7049
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mer 15 Juin - 4:52

Nana Mouskouri
Dans le et dans le vent

Paroles: Dorde Nourouic, Michel Jourdan. Musique: Dorde Nourouic 1969
© 1969 Editions Intersong

--------------------------------------------------------------------------------

C'est presque l'automne
Les enfant moissonnent
Et j'ai déjà
Rentré le bois
Toi, en uniforme
Avec d'autres hommes,
Très loin d'ici
Tu es parti
Toi qui chantais

{Refrain:}
Dans le et dans le vent
Tournant les ailes du vieux moulin
Elles tourneront aussi longtemps
Que nous vivrons main dans la main

Un peu de poussière
Sur la tabatière
Me prouve bien
Que tu es loin
Mais, je crois entendre
Le refrain si tendre
Que l'an dernier
Pour me bercer
Tu me chantais

{Refrain}

Ton ami hier
Est rentré de guerre,
Il n'a rien dit
Mais j'ai compris
En voyant ta chaîne
Ton blouson de laine
Que plus jamais
Tu ne viendrais
Me rechanter.

{Refrain}

Tournent les ailes dans la lumière
Tourne le temps rien n'a changé
Mais dans mon cœur, depuis hier
Le vieux moulin s'est arrêté ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KIKI
passe-partout (modérateur-animateur)
passe-partout (modérateur-animateur)
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 36
Localisation : Contre vents et marrées
sexe : ça compte???
Date d'inscription : 04/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mer 15 Juin - 12:04

Serge Gainsbourg
Sous le soleil exactement


--------------------------------------------------------------------------------

Un point précis sous le tropique
Du Capricorne ou du Cancer
Depuis j'ai oublié lequel
Sous le soleil exactement
Pas à côté, pas n'importe où
Sous le soleil, sous le soleil
Exactement juste en dessous.

Dans quel pays, dans quel district
C'était tout au bord de la mer
Depuis j'ai oublié laquelle
Sous le soleil exactement
Pas à côté, pas n'importe où
Sous le soleil, sous le soleil
Exactement juste en dessous.

Etait-ce le Nouveau-Mexique
Vers le Cap Horn, vers le Cap Vert
Etait-ce sur un archipel
Sous le soleil exactement
Pas à côté, pas n'importe où
Sous le soleil, sous le soleil
Exactement juste en dessous.

C'est sûrement un rêve érotique
Que je me fais les yeux ouverts
Et pourtant si c'était réel ?
Sous le soleil exactement
Pas à côté, pas n'importe où
Sous le soleil, sous le soleil
Exactement juste en dessous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maminou
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mer 15 Juin - 15:05

Michel Fugain - Une de mes idoles)
DES RÊVES ET DU VENT
Paroles: Brice Homs, 1987


C'est des rêves et du vent,
C'est comme un volcan
Qui s'est réveillé,
C'est des rêves et du vent,
Le seul sentiment
Qui peut tout changer.

Ils sont là, blottis sur un banc
A se dire demain au présent,
L'air si dur dehors,
Mais si doux dedans,
Par hasard ou bien par envie
L'amour les a vus, les a pris,
Elle dit rien, rien, rien,
Il est bien, bien, bien.
Ils sont à la frontière de leur enfance,
En équilibre sur leur chance.

Hé!
C'est des rêves et du vent,
C'est comme un volcan
Qui s'est réveillé,
C'est des rêves et du vent,
Le seul sentiment
Qui peut tout changer.

Leur banlieue a pas les yeux bleus,
C'est pas eux, c'est la vie qui veut,
Y'a toujours un mur
Derrière ou devant.
Si demain le monde est à eux,
Ils sont sûrs de le faire à deux,
Ce sera bien, bien, bien,
Ils voient loin, loin, loin
Un jour, il faudra bien que ça explose,
Leur envie de vivre autre chose.

Hé!
C'est des rêves et du vent,
C'est comme un volcan
Qui s'est réveillé,
C'est des rêves et du vent,
Le seul sentiment
Qui peut tout changer

C'est des rêves et du vent,
C'est comme un volcan
Qui s'est réveillé,
C'est des rêves et du vent,
Le seul sentiment
Qui peut tout changer.


--------------------------------------------------------------------------------
À la page des textes de Michel Fugain
À la page des textes
Revenir en haut Aller en bas
Séverine
Invité



MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mer 15 Juin - 16:10

Michel Fugain
Un beau roman (Une belle histoire)
Musique: Michel Fugain
autres interprètes: Robert Demontigny, Yuri Buenaventura
note: Reprise Annie Cordy, Francis Cabrel, Alain Souchon dans l'album "Enfoirés en 2000"


C'est un beau roman, c'est une belle histoire
C'est une romance d'aujourd'hui
Il rentrait chez lui, là-haut vers le brouillard
Elle descendait dans le midi, le midi
Ils se sont trouvés au bord du chemin
Sur l'autoroute des vacances
C'était sans doute un jour de chance
Ils avaient le ciel à portée de main
Un cadeau de la providence
Alors pourquoi penser au lendemain

Ils se sont cachés dans un grand champ de blé
Se laissant porter par les courants
Se sont racontés leur vies qui commençaient
Ils n'étaient encore que des enfants, des enfants
Qui s'étaient trouvés au bord du chemin
Sur l'autoroute des vacances
C'était sans doute un jour de chance
Qui cueillirent le ciel au creux de leurs mains
Comme on cueille la providence
Refusant de penser au lendemain

C'est un beau roman, c'est une belle histoire
C'est une romance d'aujourd'hui
Il rentrait chez lui, là-haut vers le brouillard
Elle descendait dans le midi, le midi
Ils se sont quittés au bord du matin
Sur l'autoroute des vacances
C'était fini le jour de chance
Ils reprirent alors chacun leur chemin
Saluèrent la providence en se faisant un signe de la main

Il rentra chez lui, là-haut vers le brouillard
Elle est descendue là-bas dans le midi
C'est un beau roman, c'est une belle histoire
C'est une romance d'aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
sagewoman
Amiral


Nombre de messages : 7049
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: La suite en chanson   Mer 15 Juin - 17:38

Michel Fugain
Fais comme l'oiseau


Fais comme l'oiseau
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseau
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus haut

Mais je suis seul dans l'univers
J'ai peur du ciel et de l'hiver
J'ai peur des fous et de la guerre
J'ai peur du temps qui passe, dis
Comment peut on vivre aujourd'hui
Dans la fureur et dans le bruit
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu

Fais comme l'oiseau
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseau
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus haut

Mais l'amour dont on m'a parlé
Cet amour que l'on m'a chanté
Ce sauveur de l'humanité
Je n'en vois pas la trace, dis
Comment peut on vivre sans lui ?
Sous quelle étoile, dans quel pays ?
Je n'y crois pas, je n'y crois plus, je suis perdu

Fais comme loiseau
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseau
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus haut

Mais j'en ai marre d'être roulé
Par des marchands de liberté
Et d'écouter se lamenter
Ma gueule dans la glace, dis
Est-ce que je dois montrer les dents ?
Est-ce que je dois baisser les bras ?
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu

Fais comme l'oiseau
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseau
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseau
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseau, d'aller plus haut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La suite en chanson   

Revenir en haut Aller en bas
 
La suite en chanson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 37Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 21 ... 37  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Chanson et la Marine
» Chansons Horus au Festival Belge de la Chanson Estudiantine
» BCG, la suite ....
» Bleu énorme suite à prise de sang
» suite d'épisiotomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Naufragés du Net....... :: Sur la plage :: Les jeux, les énigmes-
Sauter vers: