Les Naufragés du Net.......

un peu, de tout, pour tous...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesCarteConnexion

Partagez | 
 

 C'est la vie!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Liselotte02
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6489
Localisation : Nièvre
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: C'est la vie!   Jeu 9 Juin - 13:06

Je vois rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5641
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: C'est la vie!   Jeu 9 Juin - 14:12

ben comment se fesse????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liselotte02
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6489
Localisation : Nièvre
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: C'est la vie!   Ven 10 Juin - 23:46

j'y sais pô
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthuro
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6217
Age : 61
Localisation : Commune danse à l'heure- Cité ardente
sexe : M-M-S
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: C'est la vie!   Jeu 16 Mar - 10:21



J'ai une collègue qui est déjà pensionnée,  et malheureusement dernièrement, juste quelques heures après la naissance de son cousin, un de ces petits fils est décédé à 18 ans suite au cancer d'Erwin  (moelle épinière)


Elle nous a transféré une lettre émouvante de la copine de son petit-fils.

----------
Nora Benghalem
Hier, le 14 mars à 07:20 ·

Une douleur abominable. Le souffle coupé. Ce besoin de hurler sans voix. Le crâne qui va exploser. Tout tourne. Tout tremble : les mains, les certitudes, la vie, ton image. L’impression d’être aspiré, vidé de sa force. Et puis, les larmes. Brulantes. Rares. A peine un soulagement. Des larmes de douleur, des larmes qui assèchent l’âme.

Après la sécheresse viennent les vagues. Par flots incessants. Des vagues de douleur et de tristesse. L’impression d’être noyée mais toujours l’envie de remonter à la surface, de respirer pour toi, pour ton sourire, pour tous ceux que tu laisses derrière toi. Le besoin d’être fort pour toi.

Le soulagement maintenant à t’imaginer autre part. Loin de toute cette souffrance qui t’habitait. Loin de ces maux injustes et indomptables. La conviction que tu es enfin là où tu mérites d’être. La semaine passée. Les dernières images de toi. Ce corps qui ne t’appartient plus, qui ne reflète plus ton âme. Cette dernière : libre maintenant. Libre de voyager. Libre de veiller sur nous. Libre de s’envoler.

Et ce vide immense qui se dessine tout doucement. Déjà le manque de toi. « Une belle âme », « Une âme pure ». Qu’est-ce que ces expressions peuvent avoir l’air débiles et dénuées de sens à force d’être utilisées à tort et à travers mais qu’est-ce qu’elles te correspondent.

Cela peut sembler naïf, certains diront stupide, d’autres carrément insensé de continuer à croire. Croire que la vie ne peut pas être si injuste, croire qu’il réside encore une lueur d’espoir dans l’humanité, croire que nous n’avons pas encore signé notre mort et si cela s’avère finalement être le cas, croire qu’il nous reste encore quelque chose à construire après. Un autre projet. Une autre quête de sens. Sous quelle forme? Avec qui? Je ne te parle pas de récompense ou de punition, juste un autre ailleurs. Je pense que la plupart d’entre nous ne serait pas debout aujourd’hui si nous ne croyions pas à cette dernière partie.
Parce que je peux t’assurer que si toi, tu n’as pas ta place là-bas, alors on peut tous d’ores et déjà jeter les armes.

Alors, je me plais à t’imaginer là-bas. En haut ? En bas ? Avec nous ? De l’autre côté du globe ? Qui peut savoir finalement où cela se trouve exactement ? J’ose juste espérer que tu es entouré de créatures de rêve à ton petit soin et si pareils êtres n’existent pas, que tu ne te sens pas trop seul à regarder comme derrière un écran le match qui nous disputerons tous pendant un certain temps..
J’aurais voulu dire un « bon bout de temps » mais tu m’as bien montré que j’idéalisais la vie. Rien ne peut être prévu et pourtant tout est à prévoir.

Pour ton amour, pour ta patience, pour ton écoute, pour ta curiosité, puits sans fond, qui a tellement pu me faire enrager, pour ton soutien, pour ton sourire, pour toutes ces petites choses à l’incroyable importance. Merci.

Je t’embrasse comme je t’aime et je me réjouis de te revoir parce que je peux t’assurer que tu n’en as pas fini avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5641
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: C'est la vie!   Jeu 16 Mar - 23:33

mon dieu que c'est emouvant, elle devait l'aimer d'un amour vrai,fort, unique!!
mourir a 18 ans ça ne devrait pas exister............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liselotte02
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6489
Localisation : Nièvre
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: C'est la vie!   Ven 24 Mar - 10:19

Magnifique lettre d'amour
Comme tu dis Bibi ça devrait pas mais hélas ça arrive trop souvent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthuro
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6217
Age : 61
Localisation : Commune danse à l'heure- Cité ardente
sexe : M-M-S
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: C'est la vie!   Ven 24 Mar - 17:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est la vie!   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est la vie!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Naufragés du Net....... :: Bla - bla - bla :: La taverne des pêcheurs-
Sauter vers: