Les Naufragés du Net.......

un peu, de tout, pour tous...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesCarteConnexion

Partagez | 
 

 Le jeu des drapeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
babou
Invité



MessageSujet: Le jeu des drapeaux   Dim 11 Sep - 19:26

On recense dans ce topic tous les drapeaux existants :
pays - maritimes - navigation, sports, villes, etc..... et on dit ce qu'il représente ou veut dire, vous êtes partants ?

Je commence très basique, en bonne Française :

Le drapeau français : France001



Revenir en haut Aller en bas
fc_4
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Dim 11 Sep - 19:45

Le drapeau Tibétain



1 - La montagne enneigée resplendissante et naturellement belle au centre, symbolise la terre de cette grande nation, le Tibet.

2-Les 6 rayons lumineux rouges représentent les six tribus à l'origine du Tibet : SE, MOU, DONG, TONG,DROU et RE.

3-L'alternance des rouges, signifiant les peuples, et du bleu symbolise l'activité bénéfique continue des dieux et des déités protectrices.

4-Les rayons de , au dessus de la montagne enneigée, représentent ce dont jouit le peuple tibétain, la lumière de la liberté, de la prospérité, du bonheur matériel et spirituel

5-L'attitude brave des 2 lions des neiges intrépides avec leur 5 marques au visage qui représente la complète victoire sur tout par l'action d'un gouvernement à la fois religieux et laïque.

6-Le joyau à 3 couleurs représente la vénération de tout le peuple tibétain pour les 3 joyaux du bouddhisme (bouddha, son enseignement (Darma) et la communauté spirituelle (Sangha).

7-Les 2 lions retiennent le joyau en tourbillon de la joie de 2 couleurs, en référence à l'éthique observée selon les traditions et principalement les 10 actions vertueuses et les 16 codes moraux.

8-La bordure jaune nous fait entrevoir la floraison et le développement des enseignements de Bouddha semblables à de l'or pur et en un temps et un espace illimités.

Petit rappel, en Chine si on expose ce drapeau, on est condamné à mort !
Revenir en haut Aller en bas
babou
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Dim 11 Sep - 20:40

Le drapeau des Jeux Olympiques :



" Le drapeau des Jeux Olympiques représentant cinq anneaux. Chaque anneaux pour chaque continent du monde. "
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse
Vice-Amiral
avatar

Nombre de messages : 4136
Age : 48
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Lun 12 Sep - 18:55


Drapeau à Damier. = FIN DE LA COURSE
Ce drapeau signal la fin de la course. Il est agité au passage de tous les pilotes sur la ligne d'arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babou
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Lun 12 Sep - 19:12

Ulysse a écrit:

Drapeau à Damier. = FIN DE LA COURSE
Ce drapeau signal la fin de la course. Il est agité au passage de tous les pilotes sur la ligne d'arrivée.


Amateur de Formule 1 Ulysse ?
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse
Vice-Amiral
avatar

Nombre de messages : 4136
Age : 48
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Lun 12 Sep - 21:03

Wink babou



Drapeau Rouge. = ARRÊT IMMÉDIAT DE LA COURSE
Ce signale intervient lorsque la piste n'offre pas assez de sécurité pour poursuivre la course: piste impraticable, carambolage, pilote blessé, ect... Les pilotes doivent se rendre immédiatement à leur stand (pendant les essais) ou reprendre leurs place sur la grille de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babou
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Lun 12 Sep - 22:02



Signale un danger sur la piste ( débrits - accident ), les pilotes doivent ralentir et n'ont plus le droit de doubler -
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse
Vice-Amiral
avatar

Nombre de messages : 4136
Age : 48
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Mar 13 Sep - 14:42



Drapeau Vert. =fin de danger
Un drapeau vert agité annule toute les interdictions. Les pilotes peuvent reprendre leurs vitesse et effectuer des dépassement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babou
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Mar 13 Sep - 18:48

Drapeau de l'ONU :



L'Organisation des Nations unies (ONU ou parfois Onu) est une organisation internationale fondée en 1945 pour résoudre les problèmes inter-États. Elle succède à la Société des Nations (SDN). Elle ne dispose pas de force militaire mais peut demander aux états membres de fournir des contingents pour mettre sur pied des forces d'interposition (les Casques bleus). Elle compte 191 membres, soit la quasi-totalité des pays du monde, depuis l'adhésion de la Suisse et du Timor Oriental en 2002.

Pour l'anecdote, de Gaulle appelait l'ONU : " le machin " !
Revenir en haut Aller en bas
fc_4
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Mar 13 Sep - 20:04



l y a cinquante ans, le 21 janvier 1948, à 15 heures, le drapeau fleurdelisé remplaçait l’Union Jack sur la tour de l’hôtel du Parlement, à Québec. Un décret du gouvernement du premier ministre Maurice Duplessis l’avait choisi, le matin même, comme emblème officiel du Québec. Ce jeune drapeau est cependant l’héritier d’une longue lignée. Conçu en 1902, sous l’inspiration d’une bannière découverte en 1848 qui, elle, remémorait un fait d’armes de 1758, il nous reporte aux lis des rois de France que l’on reconnaissait déjà aux environs de l’an mille.


C’est Louis VII, roi de 1137 à 1180, qui choisit pour l’étendard royal la couleur bleue semée de fleurs de lis d’or. Celles-ci seront plus tard réduites au nombre de trois sur la bannière qui accompagnera au combat tous les rois de France jusqu’à Henri IV (1589-1610).


À Gaspé, le 24 juillet 1534, Jacques Cartier plante une croix portant l’écu à fleurs de lis. Sur son navire flotte le pavillon de la nation française, rouge comme l’oriflamme de Saint-Denis. Sa croix blanche rappelle celle que les soldats cousaient sur leur cotte d’armes, pour s’identifier, depuis l’époque des croisades.


Un nouveau pavillon français, celui des navires de commerce, accompagne Champlain lorsqu’il remonte le Saint-Laurent pour la première fois, en 1603. Les vaisseaux du roi, quant à eux, utilisent alors le pavillon tout blanc.


Cet étendard blanc apparaît en Nouvelle-France avec les premiers soldats du roi, en 1665. Pour impressionner les peuples qu’ils visitent, certains explorateurs, dont La Vérendrye, font peindre sur le drapeau blanc qu’ils transportent, les grandes armes du roi Louis XV.


Des comités de patriotes créent, en 1832, le tricolore vert, blanc et rouge du Bas-Canada. En 1834 naît la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal qui en fait son drapeau. Sa présence lors des combats de 1837 et 1838 va lui conférer un caractère révolutionnaire qui amène son abandon.


Émotion lors du défilé du 24 juin 1848, à Québec : on y déploie un drapeau qui aurait accompagné l’armée de Montcalm lors de la victoire de Carillon, en 1730. Il est l’ancêtre direct du drapeau québécois.


1854 : la guerre de Crimée réunit la France et la Grande-Bretagne contre la Russie. Les Anglais de Montréal célèbrent les victoires en hissant le drapeau français. 1855 : Québec accueille triomphalement le premier navire français à remonter le fleuve depuis 1760. Les Canadiens français adoptent le tricolore.


Vers 1900 se multiplient les projets de drapeau distinctif sur lesquels se font la lutte fleur de lis, Sacré-Cœur, feuille d’érable, castor, blasons et devises. L’abbé Frédéric Baillairgé en propose un bleu semé de fleurs de lis d’argent et frappé au centre des armoiries du Québec.


Le curé de Saint-Jude, près de Saint-Hyacinthe, Elphège Filiatrault, propose en 1902 un étendard qu’il appelle « le Carillon ». il a emprunté à la bannière du même nom ses fleurs de lis et sa couleur. La croix blanche est celle des anciens drapeaux français.

Au lendemain du deuxième conflit mondial, une campagne en faveur du fleurdelisé est entreprise. Le choix par le Canada du « Red Ensign » de la marine marchande britannique, mal accueilli au Québec, amène le député indépendant René Chaloult à soumettre une résolution réclamant un drapeau « véritablement québécois ». À l’ouverture de la séance, le 21 janvier 1948, le premier ministre Maurice Duplessis rend tout débat inutile en annonçant que le fleurdelisé flotte déjà sur la tour du parlement…

Le décret adoptant le drapeau spécifiait « que les lis soient placés en position verticale », une présentation plus conforme aux lois de l’héraldique. Ce n’est que deux ans plus tard, le 9 mars 1950, que l’Assemblée législative adopta la loi du drapeau officiel.


Je n'aurais qu'un mot à rajouter : Vive le Québec libre !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse
Vice-Amiral
avatar

Nombre de messages : 4136
Age : 48
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Mar 13 Sep - 20:21

Je reprends, jles mets tous

Drapeau Jaune. = DANGER
Un drapeau jaune agité signale un danger: débris sur la piste, monoplace(s) en travers de la piste, accident, panne ...... Les pilotes doivent ralentir et se tenir prêt à s'arrêter si cela est nécessaire. Ils n'ont pas le droit de doubler. Un drapeau jaune tendu signale la présence du Safety Car sur la piste.
Drapeau Vert. = FIN DE DANGER
Un drapeau vert agité annule toute les interdictions. Les pilotes peuvent reprendre leurs vitesse et effectuer des dépassement.
Drapeau Rouge. = ARRÊT IMMÉDIAT DE LA COURSE
Ce signale intervient lorsque la piste n'offre pas assez de sécurité pour poursuivre la course: piste impraticable, carambolage, pilote blessé, ect... Les pilotes doivent se rendre immédiatement à leur stand (pendant les essais) ou reprendre leurs place sur la grille de départ.
Drapeau Blanc. = VÉHICULE LENT SUR LA PISTE
S'il est tendu, ce drapeau, signifie que le pilote va rencontrer un voiture plus lente ou un véhicule de service. Il est agité à l'endroit où se trouve le véhicule plus lent.
Drapeau Bleu. = UN CONCURRENT VOUS PREND UN TOUR
Le pilote concerné est sur le point d'être doublé par un concurrent en avance. Lorsque le drapeau est agité le pilote doit au plus vite faciliter le dépassement du concurrent qui le rattrape. Lorsque le drapeau est fixe le pilote doit se tenir prêt à être dépasser.
Drapeau Noir et Blanc. = CONDUITE INCORRECTE
Il est présenter tendu avec le numéro du pilote qui est avertis et qui se conduit de façon anti-sportive : bouchonnement, conduite dangereuse.
Drapeau Noir. = ARRÊT IMMÉDIAT DU PILOTE
Le pilote a commis une ou plusieurs infractions ou règlement. Il doit rejoindre son stand et s'arrêter dans les trois tours qui suivent la sanction.
Drapeau Noir avec un rond Orange. = PROBLÈME TECHNIQUE
Ce drapeau indique au pilote que sa voiture à des problèmes mécaniques, qui pourraient le mettre en danger. Le pilote doit impérativement rejoindre son stand dans le tour suivant.
Drapeau Jaune à rayures Rouge. = PISTE GLISSANTE
Ce drapeau indique au pilote que l'adhérence sur la piste est réduite dans une section située juste après le drapeau, incident causé le plus souvent par un flaque d'huile.
Drapeau à Damier. = FIN DE LA COURSE
Ce drapeau signal la fin de la course. Il est agité au passage de tous les pilotes sur la ligne d'arrivée.
VOITURE DE SÉCURITÉ
Sur décision du Directeur de Course, la Voiture de Sécurité peut intervenir pour neutraliser la course à n'importe quel moment. Elle n'est utilisée qu'en cas de danger immédiat qui, toutefois, ne justifie pas l'arrêt de la course. Lorsque l'ordre est donné de faire intervenir la Voiture de Sécurité, tous les poste de surveillance déploient des drapeaux jaunes immobiles et un panneau "S.C.", qui sont maintenus jusqu'à la fin de l'intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babou
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Mar 13 Sep - 21:49

Ulysse
Revenir en haut Aller en bas
Ulysse
Vice-Amiral
avatar

Nombre de messages : 4136
Age : 48
Date d'inscription : 07/06/2005

MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Mer 14 Sep - 19:40

voici qques drapeaux imaginaires inventés par Hergé pour les aventures de tintin :

le San-Théodoros, patrie du Général Alcazar.



Le Nuevo Rico, pays frontalier et rival du précédent
(l'oreille cassée, page 41).

La Syldavie (Capitale Klow), le pays du pélican noir à donc été également le premier pays à envoyer des hommes dans l'espace et sur la Lune ! (Le sceptre d'Ottokar, page 59)

Le Khémed (capitale Wadesdah), patrie de l'Emir ben Kalish Ezab, et de son fils Abdhallah (Tintin au pays de l'or noir, page 15)

La Bordurie (capitale Szohôd) Par les moustaches de Plekszy-Gladz !
(dans l'Affaire Tournesol, 'page 47)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babou
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Mer 14 Sep - 21:03

C'est sympa çà Ulysse :
Revenir en haut Aller en bas
Zouzou
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Sam 24 Sep - 15:07

CUBA



Revenir en haut Aller en bas
babou
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Sam 24 Sep - 16:28

PORTO RICO



L'activiste porto-ricain Alberto de Jesús, plus connu sous le nom de Tito Kayak, a de la suite dans les idées. Il va être jugé et peut-être condamné à 90 jours de prison par la Cour Pénale de Manhattan pour tentative d'effraction dans les locaux de l'ONU à New York. Le 13 juin, il a été arrêté alors qu'il grimpait au mât se trouvant dans le patio central du siège de l'ONU, avec la ferme intention d'y remplacer le drapeau de l'organisation par celui de Porto-Rico. Le jour était bien choisi, il y avait une session du Comité pour la Décolonisation discutant du statut de Porto-Rico et de son droit à l'auto-détermination.

En 2000, Kayak avait déjà fait de le prison après avoir hissé le drapeau porto-ricain et celui de l'île de Vieques sur la Statue de la Liberté pour protester contre l'occupation de la petite île par la marine américaine, qui l'utilise comme champ de tir.

A Porto Rico, il a fait deux fois de la prison après avoir pénétré dans la zone militaire interdite de Vieques. En mai 2003, il avait déjà hissé le drapeau de Vieques sur le toit de l'observatoire de la marine pour célébrer la fin des tirs.

Sources: Primera Hora, 6 septembre 2005 et Terra Actualidad - EFE, 7 septembre 2005 (découverte et traduction d'Ivan Sache)
Revenir en haut Aller en bas
Zouzou
Invité



MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   Sam 24 Sep - 18:35



Le Tarzh an deiz
Sur fond de gwenn ha du (Blanc et noir, couleurs traditionnelles de la Bretagne), l'on voit poindre la lueur orangée de la nouvelle aurore: peu à peu, le sombre passé (évoqué par le noir) de la Bretagne conquise est recouvert par le déferlement du jour ( du blanc), symbole de l'avenir qui reste à écrire. Cette aube, c'est le lever d'Heol (le ) au jour de la libération et du renouveau: L'astre aux neuf rayons (les neuf provinces bretonnes) éclaire en son centre le Triskell, emblème de la civilisation celtique au de laquelle la Bretagne est enracinée depuis des millénaires.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jeu des drapeaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jeu des drapeaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Naufragés du Net....... :: Sur la plage :: Les jeux, les énigmes-
Sauter vers: